SIVU-FIBRE.COM
Editorial

LE SIVU, UNE BELLE REUSSITE

l y a 25 ans, les finances étaient dans un très mauvais état et le comité entretenait un "vieux réseau cuivré co-axial". Collectivement, les élus des quatre communes ont commencé par redresser la situation financière. Le SIVU est sans doute un des seuls syndicats qui peut s\'enorgueillir de consacrer moins de 1 % de ses ressources à sa masse salariale.

Et puis, il y a eu cette idée, un peu folle mais visionnaire de remplacer le cuivre par la fibre optique "à la maison". Il fallait oser. Mais aujourd’hui, grâce à ce choix, nous pouvons proposer aux habitants de nos communes un bouquet de plus de 50 chaînes, dont certaines payantes ailleurs comme Eurosport ou Paris Première et l’internet gratuit pour tous (512 ko). Le SIVU permet aussi aux ménages qui le souhaitent de choisir leur opérateur parmi un large choix.

 

Tout cela a été fait sans augmenter la fiscalité.

 

Aujourd’hui, la possibilité d’être connecté en très haut débit constitue un avantage fondamental pour toute notre vie, nos loisirs, ou nos activités professionnelles, mais aussi pour nos enfants dans les écoles ou pour nos services publics. Les choix du SIVU ont permis d’obtenir au moins 10 ans d’avance sur les autres territoires dans le déploiement du très haut débit. Il ne faut pas perdre cette avance et poursuivre l’innovation de notre réseau.

 

Avec vous et pour vous, nous sommes mobilisés pour la qualité des services d’aujourd’hui et tournés vers l’avenir pour moderniser le réseau et anticiper les besoins de demain.

 

Le SIVU : un plus pour tous

 

En amenant la télévision dans tous les foyers et les équipements des quatre communes, le SIVU a aussi facilité la connexion à très haut débit de structures comme les écoles, les structures municipales ou encore les résidences médicalisées...

Les communes peuvent ainsi s’appuyer sur le réseau du SIVU pour raccorder les établissements scolaires et mettre en place des classes numériques.

Cela permet d’abord aux enseignants de bénéficier de nombreuses ressources pédagogiques supplémentaires et aux enfants de se familiariser toujours plus à des outils désormais indispensables à leur avenir. Un réseau fibre optique, c’est aussi des structures municipales mieux connectées entre elles et donc un service plus performant pour les habitants.

Il existe encore bien d’autres applications concrètes. Ainsi, par exemple, les EHPAD des quatre communes peuvent être raccordés.

C’est un plus pour l’administration mais c’est aussi et surtout un plus pour les résidents.

Contrairement à ce qui se dit parfois, beaucoup de personnes âgées sont très connectées et trouvent sur internet des ressources pour se divertir, se cultiver, communiquer...

À partir de sa vocation de télédistribution, le SIVU a permis la modernisation des communes et à tous ses habitants de bénéficier de ce qu’il se fait de mieux en termes de haut débit numérique.

 

2 nouveaux opérateurs sur le réseau

 

Un grand opérateur supplémentaire arrive sur le SIVU : Orange. Nous vous proposons également un nouvel opérateur Ozone où la structure nécessite aucun changement de nos têtes de réseau et par conséquent, les offres sont disponibles immédiatement.

Aujourd’hui, près de 6 000 familles des quatre communes ont choisi d’avoir recours à un opérateur privé en plus ou à la place du bouquet SIVU et de l’offre internet familiale.

L’arrivée d’Orange a demandé une phase de test et des investissements pour adapter les têtes de réseau. Ces travaux se déroulent selon le calendrier prévu (retrouvez toutes les informations sur le site internet du SIVU : sivu-fibre.com) et permettront le déploiement de l’opérateur entre le début de l’été et la fin d’année sur les quatre communes.

Afin de favoriser l’arrivée des opérateurs majeurs et répondre aux normes et aux obligations en évolution constante, notre prestataire DGL Networks adapte techniquement les têtes de réseau des quatre communes. Nous nous félicitons des premiers résultats, tant en termes de qualité de service que de planning.

Nous regrettons par contre l’impossibilité pour certains opérateurs de proposer en parallèle de leur installation le bouquet TV du

SIVU. Cela répond à une obligation formelle de fournir des réseaux en fibre noire (c’est-à-dire sans les chaînes TV du SIVU).

L’ensemble des membres du comité cherche une solution pérenne et financièrement acceptable pour le budget du SIVU.